1

La gestion de l’enseignement constitue une part importante du budget provincial. Nous nous en réjouissons, tant la garantie d’un enseignement de qualité est un aspect fondamental pour l’avenir de nos jeunes.

Pour autant, l’enseignement provincial du Brabant wallon ne répond pas à toutes les attentes, vu les évolutions démographiques et économiques importantes. Dès lors, le cdH du Brabant wallon :

  • Favorisera le développement technologique de notre enseignement par la création d’un Centre de Technologiques Avancées (CTA), afin de mettre du matériel de pointe à la disposition des élèves et des enseignants des écoles de tous types, tous réseaux confondus.
  • Mènera une réflexion approfondie sur la création d’une école de codage en Brabant wallon, destinée à un public de jeunes adultes non diplômés, et dont l’objectif est de former à la programmation de site web et d’applications mobiles par l’autoapprentissage et la collaboration entre pairs, puisque ce type d’école ne prévoit pas d’enseignants.
  • Mènera une politique très active pour l’enseignement des langues (surtout le néerlandais et l’anglais), par l’organisation d’échanges linguistiques (soutenus par des bourses linguistiques) et le renforcement de l’immersion linguistique dans les écoles provinciales.
  • Suivra de manière proactive l’évolution de la population scolaire en Brabant wallon, afin de répondre au mieux aux besoins en terme de nouvelles écoles, tant pour le maternel que pour le primaire ou le secondaire. La Province ne peut plus rester spectatrice quand de nouvelles écoles sont créées, comme ce fut le cas à Perwez ou Genappe.
  • Informera de façon précise les jeunes, les étudiants et les chômeurs sur les métiers en pénurie dans la province et au-delà, via la coordination et la promotion par les services provinciaux, des salons d’orientation et salons des métiers.

Télécharger notre programme complet
Top